Le voyage des mots...!

14 octobre 2008

Le témoin...!

J’ai oublié le temps qui s’étend
Et les barques fragiles
Du grand poète agile
Pauvre parmi les pauvres
Je ne suis que témoin
De scènes malsaines
Réalité alarmante
Qui fait mal à mes yeux
Et toutes ces images
Qui s’accumulent, qui s’entassent
Et qui me font peur, que de terreur

J’ai marmonné confusément
Aux vagues furieuses et houleuses
Que ces corps qui ancrent inconsciemment
Au fond des ténèbres
N’ont plus de châtiments
N’ont plus de tombes
La mer les retient
Les serre dans ses bras
Et cet ange, cette mère qui pleure
Assise près des flots ennemis
Attendant  impatiemment le retour
Du bien aimé enfant chéri
Qui a vécu dans ses entrailles
Des jours et des mois
Qu’elle a allaité, bébé
Que de nuits, que de veillées
Qu’elle a vu grandir
Comme la branche du figuier
Et partir un jour à l’aube
« Mère, attends-moi, je reviendrai
Je t’offrirai les plus beaux cadeaux
Une maison avec des fenêtres
Un petit jardin et une vigne
Nous cueillerons ses raisins
Qui fondront sur ta bouche… »

Ô ondes immondes, hideuses
Qui s’acharnent horriblement
Sur des corps chétifs et maigres
Laissez leur au moins le temps
De voir la rive et de boire
De son eau amère, même salée
Ô lames tranchantes
Ayez pitié de ces jeunes
Qui partent vers le néant
Un voyage abstrait, sans retour
Puisque cercueils et tombes
Sont déjà creusés au fond de ton eau

Je sécherai mes larmes abondantes
Pour ces bouts de choux
Demain il fera jour sur cette plage
Déserte, des marcheurs découvriront
Des actes de naissances et de décès
Quelques photos froissées
On distingue des jeunes au teint brun
Se tenant la main comme pour se dire
Adieu… !

Mohammed El Qoch © 2008

Posté par Mohammed El Qoch à 00:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]